#you_need_to_install_flash_player_to_hear_our_music#

Visitez notre MySpace

Notre nouvel album ‘Les Métamorphoses’ est sorti !

Cliquez pour acheter sur LiMohe.be !

Projets

Les Métamorphoses

‘Je vais, dans cette prose milésienne, te conter nombre d’histoires et flatter ton oreille bienveillante d’un murmure caressant, pourvu que tu daignes jeter les yeux sur ce papyrus égyptien que la pointe d’un roseau du Nil a taillé. Et tu t’émerveilleras, en voyant des êtres humains changer de forme et de condition puis, par un mouvement inverse, se transformer à nouveau en eux-mêmes. Je commence…’

Apulée, l’Âne d’Or ou les Métamorphoses, IIème siècle

Bénédictions, malédictions, récompenses ou punitions, les métamorphoses hantent l’homme depuis la nuit des temps… et Keltia depuis maintenant 3 ans. Du loup-garou à Mélusine, de la Blanche Biche au papillon, de l’assassin masqué à la femme-arbre, c’est une véritable galerie de personnages plus fascinants les uns que les autres qui peuple les compositions du groupe.

Déclinée en spectacle et en concept-album, la thématique des Métamorphoses se révèle tellement riche et vaste qu’elle est une source d’inspiration inépuisable. De quoi présager encore pas mal de réalisations sur le sujet.

Le spectacle

Tels des montreurs de foire, Keltia et sa Cour vous présentent, en l’espace d’un concert, une galerie de phénomènes au destin étonnant. Une touche de théâtre, un brin de conte et le public quitte la réalité pour se plonger dans un univers unique et fascinant.

Assister à un concert de Keltia, c’est aussi l’occasion de découvrir des instruments que l’on voit peu souvent sur scène : harpe celtique et électroharpe, bendir, didgeridoo, violon alto, vielle à roue…

Constamment à la recherche de nouvelles ambiances, le groupe n’hésite pas à relever des défis audacieux en mêlant sonorités électroniques et instruments traditionnels, arrangements classiques et sombres ambiances paganiques.

L'album

Installez-vous confortablement, placez un casque sur vos oreilles, fermez les yeux et laissez vous emporter dans l’univers des Métamorphoses. Fondus les uns dans les autres, les morceaux s’enchaînent sans répit… Agrémenté de bruitages et d’ambiances originales (réalisées sans synthé!), le répertoire s’enrichit d’une nouvelle dimension.

Les Métamorphoses, 2010, Li Mohe Music (15 €)

1. Oracle I ; 2. Présages ; 3. La Blanche Biche ; 4. Face à Face ; 5. Au pied de l’Oranger ; 6. Mélusine ; 7. Chrysalide ; 8. Le rêve du papillon ; 9. Oracle II ; 10. La Porte ; 11. Sombre Mascarade ; 12. La Complainte de la Mandragore ; 13. Oracle III.

Cliquez ici pour commander l’album.

Plus >

Espace pro

Pouvant s’adapter aussi bien à de petites salles intimistes qu’à des scènes de festival, le spectacle des Métamorphoses est l’occasion de présenter au public un répertoire original, à 1000 lieues des sentiers battus.

Différent et pourtant très accessible, le concert emporte le public dans un univers de contes et de merveilleux, accentué par le jeu théâtral des musiciens.

Assister à une représentation de Keltia, c’est également l’occasion d’observer des instruments atypiques — vielle à roue, harpe celtique, flûtes ethniques, slideridoo, etc. — et de constater les possibilités infinies de mélanges inattendus : les instruments traditionnels rencontrent le rock et le classique, sont enrichis de sonorités électroniques…

Envie d’inviter la Cour sur votre scène ?

Contactez-nous !

Le groupe

Keltia est née en 2002 sur la scène libre du festival ‘Les Anthinoises’. Au départ projet personnel d’une jeune harpiste de 17 ans, ‘Keltia’ est devenu un véritable groupe en 2004. Un répertoire original de chansons écrites en français, inspiré par les mythologies celtiques, grecques et latines, accompagné par la harpe celtique, est devenu la ‘marque de fabrique’ du groupe.

Chaque musicien intégré au projet lui a apporté une touche unique, définissant petit à petit la véritable essence de sa musique. Après avoir expérimenté plusieurs configurations, la Cour compte aujourd’hui 5 piliers : Sa Majesté Keltia (chant, harpe celtique, électroharpe, vielle à roue), fondatrice du projet, Laime Ithil (guitares, bouzouki, mandoline, kalimba, choeurs, design et ambiances sonores), Jack Saturday (slideridoo, darbuka, bendir, bodhrán, koncovka, shofar, choeurs), Sir Arnald Mac Ougar (alto, choeurs), MaestrO (Musique Assistée par Ordinateur, ambiances sonores, davul).